Chevaliers de la Table Wonde
Bienvenue chez les Chevaliers de la Table Wonde !

Le recrutement est actuellement Ouvert


QUOI ??? Tu n'as pas lu la charte ??!!



Par ailleurs, pour toutes informations concernant notre confrérie n'hésitez pas à contacter un des officiers suivants :
Othniel
Alowne
Fukushuu
Euphie
Shaiders







A bientôt, bon jeu à tous !

Chevaliers de la Table Wonde

Forum de la guilde des Chevaliers de la Table Wonde du serveur Ush, Anciennement Lily.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Les posteurs les plus actifs de la semaine
Euphie
 
Mowow
 
Othniel
 
Simbah
 
No-Dauw
 
Derniers sujets
» [Concours] Patate à xp !
Hier à 23:49 par Simbah

» Du nouveau dans les variantes
Lun 16 Oct 2017 - 18:05 par Euphie

» [Jeu] Une sorte de Cluedo
Sam 14 Oct 2017 - 12:23 par Mellody

» Les anime de la semaine
Sam 14 Oct 2017 - 10:30 par Mellody

» [Screen] Les screens débiles !
Ven 13 Oct 2017 - 21:11 par Pim

» [Quete] Je panse donc j'essuie - Alignement 93
Jeu 12 Oct 2017 - 18:02 par Kentaro

» [Screen] Petit exploit
Mer 11 Oct 2017 - 23:18 par No-Dauw

»  Les contes du Meulou-Garou
Jeu 5 Oct 2017 - 19:20 par Alowne

» [5 OCTOLLIARD ~ USH] AU COEUR DE LA RECHERCHE
Jeu 5 Oct 2017 - 17:18 par Kentaro

» Parler pour rien dire...
Lun 2 Oct 2017 - 23:45 par Shokipik

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 [Journal] Les Aventures de Mellody

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mellody
Wabbit
Wabbit
avatar

Fonction dans la guilde : Community Manager
Nombre de messages : 59
Localisation : Dans les nuages
Date d'inscription : 09/07/2017

Fiche Amaknéènne
Guilde: Chevaliers de la Table wonde
Niveau:
170/200  (170/200)
Metiers:

MessageSujet: [Journal] Les Aventures de Mellody   Dim 30 Juil 2017 - 12:49

I - Caractéristiques globales :
Nom : Demeria
Prénom : Mellody
Surnoms : Mello, la téméraire
Sexe : Féminin
Lignage : Fille d'une Iop qui s'est installé à Sufokia après être tombée amoureuse d'un steamer
Disciplines : Iop et Lily
Alignement : Neutre
Profession : aventurière, est payé de ses aides auprès des villageois non armés
Lieu de résidence : Habitait une petite maison à Sufokia, maintenant, elle passe d'auberges en auberges.

II- Début du RP- Les Aventures de Mellody

Je vais dès à présent vous raconter l'histoire de Mellody, une guerrière anodine du monde des Douze, rêvant de devenir chevalière.


Mellody est une iop qui commença son aventure il y a plusieurs années déjà. Seulement, son âme était dans d'autres corps, sous la bénédiction de dieux différents.
A présent, c'est une jeune fille prête à continuer son périple à travers le monde des Douze afin de découvrir des choses de plus en plus merveilleuses.
Attention, l'histoire que je m'apprête à vous raconter ne sort pas du commun. L'héroïne n'est pas une riche héritière, n'a pas des capacités hors du commun ou quoi que ce soit d'autre...Elle n'est ni plus ni moins qu'une jeune fille semblables à tous les autres.

Ce qu'elle connait ? Seulement le gout du danger, l'aventure, et la découverte...(enfin surtout le tourisme et la bronzette, ne nous mentons pas!)
Sa place à toujours été en Amakna, elle est née sur un petit port, à Sufokia, elle passait son temps à pécher quelques goujons ou a festoyer dans la taverne avant de partir vers d'autres horizons.



Malheureusement, elle se retrouva mainte et mainte fois seule devant la menace, très peu d'aventuriers se trouvaient aussi téméraires qu'elle. Seulement, seule, elle ne pouvait faire que peu. C'est pourquoi elle chercha une guilde ! "Des aventuriers avec qui combattre et festoyer une fois le combat finit!" se disait-elle.
Vagabondant en Amakna, elle rencontra quelques personnes qui se faisaient appeler Les chevaliers de la Table wonde.
Vous connaissez ce sentiment lorsque vous voyez quelqu'un ou quelque chose et que, vous ne savez pas pourquoi, mais vous vous sentez liés, connectés, vous voulez vous rapprocher de cette chose et en savoir plus ?
C'est ce qu'il s'est passé pour elle.
Ses yeux pétillèrent, elle s'était lancée dans l'ambition de les rejoindre, pour cela, elle devait s’entraîner, et postuler.
Mais...Qu'avait-elle à leur donner en échange ? Surement une coéquipière de plus, souvent de bonne humeur, prête pour n'importe quel combat, une guerrière de confiance (bien que faible). Mais aussi, en dehors des combats, quelqu'un avec qui plaisanter, rigoler, partager quelques bières de n'importe quelle taverne (car elle les aimait tous).
Sa candidature était fin prête, elle avait parlé avec ses membres, et lui avaient donné leur avis sur elle, sur ce qu'elle leur présentait.

L'histoire, pour le moment, s’arrête là. Mais l'aventure, elle, continue ! Réussira-t-elle a rejoindre cette guilde ? Se trouvera-t-elle des compagnons ? Nous le saurons prochainement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellody
Wabbit
Wabbit
avatar

Fonction dans la guilde : Community Manager
Nombre de messages : 59
Localisation : Dans les nuages
Date d'inscription : 09/07/2017

Fiche Amaknéènne
Guilde: Chevaliers de la Table wonde
Niveau:
170/200  (170/200)
Metiers:

MessageSujet: Re: [Journal] Les Aventures de Mellody   Dim 30 Juil 2017 - 12:49

Je ne pense pas être la seule à m’intéresser à cette Mellody à présent.
La page d'avant, une question était restée en suspens: Convenait-elle aux Chevaliers de la Table wonde ?
J'aimerai dire oui après que sa candidature aie été retenu. Cependant, elle a rejoint cette guilde sous le titre d' "essaie". Ainsi, la réponse ne se trouvera pas sur cette page.

Cette semaine fut une semaine de congé pour elle. Ses aventures ont donc marqué un temps de pause.
Auprès de ses nouveaux coéquipiers, Mellody passait du temps à flâner au port de Madrestam, sous le soleil chatoyant en plein journée, et sentant une légère brise le soir venu.

Ce moment de calme et de retraite lui permit de mieux connaitre certains chevaliers. Ils avaient tous leur propre caractère. Certain sont plus calmes et mature, profitant uniquement du calme du port. D'autres en revanche, se montraient peu car passer du temps ailleurs, à défaire des boss de donjons, ou à travailler....en pêchant par exemple.
D'autres encore, plus talentueux que jamais, avaient réussi à rencontrer un dieu cette semaine-là, le dieu assassin. Cela pendant que Mellody trempait ses pieds dans l'eau près du zaap de Madrestam; ce qui a eu pour effet de la motiver...Un court instant. N'oublions pas que son activité favorite est la bronzette quand même!

Enjouée et téméraire, elle ne souhaitait pas finir ses jours collé au sol de Madrestam. Sa semaine de congé allait finir. Elle prévoyait la suite de son voyage.
Quel est-il ? Ou ses aventures vont-elles la diriger ? Pourra-t-elle réussir sa semaine d'essaie et voyager avec les chevaliers, ou sera-t-elle forcer de continuer seule ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mellody
Wabbit
Wabbit
avatar

Fonction dans la guilde : Community Manager
Nombre de messages : 59
Localisation : Dans les nuages
Date d'inscription : 09/07/2017

Fiche Amaknéènne
Guilde: Chevaliers de la Table wonde
Niveau:
170/200  (170/200)
Metiers:

MessageSujet: Re: [Journal] Les Aventures de Mellody   Mer 2 Aoû 2017 - 10:48

-chap Hors série-
Il est midi....J'ai faim.
Me voilà parti pour une longue et dure journée, je vois déjà un nuage d'ennui au loin, pourtant, le ciel est bleu.
Les rayons du soleil tapent sur mon visage. Il fait chaud. Ma coiffe ne me suffit pas à me protéger de la chaleur. Une goutte de sueur dégouline, elle part de mon front, dévale mon nez, et reste pendue sur la pointe de mon nez...J'ai chaud.

Accroupie près d'une fontaine à Bonta, posant mon regard sur une dragodinde pourpre en face de moi, j'attend.
Il est Midi...J'ai faim.
Heureusement, ce jour était prévu. Je sors de mon inventaire une petite boite rectangulaire bleu marine, un peu sale.
Je l'ouvre. Un bouillon de chair m'attend, ainsi qu'une petite cuisse de marcassin pris dans le havre sac d'un de mes amis chevaliers, qui m'avait gentiment proposé de m'installer chez lui.
Mon repas, aujourd'hui, se résume à ça.
..))))))))
 ...........))) J'ai légèrement tâchée ma page en mangeant. Je m'en
............) excuse aux quelques personnes susceptibles de me lire.
...........)))
..........))
........)))))
..))))))))
J'attend...
La dragodinde pourpre en face de moi est coincée entre quatre abreuvoirs. Ils sont surement en frêne..Ou en châtaigner....Ou en bambou sombre...A vrai dire, je ne m'y connais pas.
La dragodinde semble déjà être adulte, elle voudrait surement s'enfuir, sortir de cet enclos. Mais elle ne peut pas.
Marcher à droite, puis à gauche, puis à droite, puis encore à gauche, et enfin à droite. Voilà à quoi se résument ses journées.
Pour le coup, aujourd'hui, je ne fais pas mieux.
Toujours près de la fontaine, je m'allonge, le regard plongé vers le ciel.
Il y a un nuage blanc, il bouge légèrement. On dirait un wabbit kiaffin. Ou juste une cawote à coté d'une tache blanche. Je ne sais pas.
Je dis toujours que je veux explorer le monde, que je veux partir en quête d'aventure. Mais je ne connais pas le monde des Douze. Je ne suis que bercée par mes propres illusions.
Il est toujours midi...Je n'ai plus faim. 12h30 pour être exacte.
Dans une demi-heure, la chasse commence pour moi. Je devrai être à l’affût, rester concentrer, ne pas me laisser distraire.
Mais l'attente sera longue. C'est pourquoi j'ai quelques parchemins, de la teinture sombre qui fait office d'encre, et une plume de corbac afin de narrer tout ceci.
Ce n'est probablement pas intéressant à lire. Après tout, ce n'est pas intéressant à écrire, ni à faire.
Mon ennui se ressent surement dans ces lignes. Un ennui gris, qui peu à peu, tombera dans les ténèbres, un ennui qui noircit, un ennui qui enfin, disparaîtra à la fin de mon attente.

J'attend....
Il n'y a personne d'autre. Peut-être ne sont-ils pas au courant. Peut-être ne sont-ils pas intéressés . Peut-être arriveront-ils seulement plus tard.
Après tout, je suis jeune, je réussis tant bien que mal à vivre de l'argent des quête des villageois...Mais d'autres doivent travailler dur à cette heure-ci pendant que moi, je donne l'impression de me prélasser dans l'enceinte des murs de Bonta, loin des monstres, loin du danger, loin la peur et de la menace.
Mais j'attend.

Le ciel est bleu, le sol est gris. De la pelouse a du tenter de s'installer, car il est possible d'en voir sortir du pavé. Quelques fleurs également, tentent tant bien que mal de pousser, de s'épanouir, de vivre, de respirer l'air.
Il y a des maisons autour de moi. Le toit de tuiles vertes doit bien protéger les habitants lors de tempêtes de nuit d'hivers.
Les fenêtres sont petites. Les habitants doivent s'y sentir étouffés.
Et pourtant, j'attend.

Le sol est chaud. Je suis affalée sur le sol.
Je rampe de quelques centimètres seulement pour atteindre l'eau de la fontaine.
Elle est d'un bleu turquoise éclatant. Je prends l'eau dans mes mains et me la jette sur le visage. Je veux me rafraîchir...L'eau est chaude.
J'ai chaud, j'attend, je suis déjà exténuée.
Je tourne la tête à droite...Cela ne sert à rien, ce n'est pas l'heure, il est 12h39.
Je ferme les yeux..... Je les ré ouvre. Je veux m'accorder un temps de pause, un moment avant le début. Puis-je ? Est-ce raisonnable ? Après tout, il me reste 21 minutes.
Je ferme les yeux... Je les ré ouvre. J'ai peur de m'endormir.  A cette simple pensée, mes paupières deviennent lourde.
Je lutte.
Je n'ai pas prévu ce jour pour m'endormir bêtement aussi tôt.
Je regarde autour de moi et, dans un moment d'inattention, je ferme les yeux...
-
-
-
-
-
-
J'ouvre les yeux. J'ai le visage bouillant. J'ai la gorge sèche. Il est 14h49. Je m'étais endormi.
Je regarde à droite. Tout est bon. Ma sieste ne m'a rien coûté.
Ma coiffe se trouve à quelques mètres. Ce qui est étrange, il n'y a pas de vent; seulement une chaleur étouffante.
Je regarde à nouveau le ciel, toujours allongé au sol, en position étoile.
Je regarde les nuages. J'ai l'impression d'être parmi eux. Je flotte au dessus de Bonta. Je côtoie les nuages qui semblent moelleux. Je tente d'en toucher un. Ce n'est pas moelleux. C'est frais, cela me rafraîchit. Mon imagination me rafraîchit.
J'attend...
Quoi que l'on puisse penser après m'avoir vu toute une semaine collée au port de Madrestam...Je suis une Iop. Ainsi, j'aime être active.
Mon esprit et mon corps veulent bouger. Ils semblent collaborer plus parfaitement que jamais.  Mais je dois attendre.
Je tourne la tête, je regarde mes longs bras dénudés. Je regarde mes doigts. Ils bougent seuls, sans que je ne leur ai ordonnés.
Rester ici, dans ce petit endroit, alors que la menace extérieur n'attend que moi. Rester ici, alors que mes chevaliers sont au port.
Rester ici...A attendre.
L'ennui devient un nuage noir.
Je veux me lever, je ne peux pas. Je me redresse et m'assois. J'ai mal au dos. Je veux prendre mon épée et combattre un meulou...Il n'y a même pas de piou à proximité.
Je ne peux quitter cet endroit, pas encore.
Mon corps se détache petit à petit de mon moi profond. Je n'en peux plus ! A quoi bon attendre ?! Ne puis-je pas faire ça le mois prochain ? Non je ne pourrai pas ? Si je pourrai ! Peut être..Je ne sais pas !
!!!!
Un bruit de pas m'a reveillé de mes pensées. J'ai le souffle coupé. Ma respiration reprend...Mon cœur bat de plus en plus vite. Il y a quelqu'un caché derrière les arbres.
Ma respiration s'accélère...La chasse commence.

J'attend.
Je regarde partout autour de moi. J'ai mal à la tête. Mon estomac se tord.
Je me lève, j'ai des vertiges.
Je m'assois aussitôt.
Est-ce vraiment utile ? N'ai-je pas d'autres moyens ? Il est évident que non. Mes kamas sont limités. C'est mon seul choix.
Devrais-je me déplacer ? Dois-je attendre ailleurs ? Mais ou ?! Il est évident que je ne serai pas la seule, peu importe ou je vais.
Je regarde en direction des arbres...Je vois seulement sa cape marron dépasser. Une cape miteuse et trouée. Il est surement dans le même cas que moi, c'est son seul choix, car il a peu de réserve.
Je suis une iop, je n'abandonne pas ! Si je dois rester ici 24heure, y passer la nuit, ne pas dormir, et bien, je le ferai !
Mon mal de tête s’amplifie.
Je pense au port, à son air humide et rafraîchissant. Je veux y retourner
Mais j'attends.
Le cra caché derrière les arbres à bougé ! J'ai sursauté, j'ai regardé à droite. Fausse alerte. Il est juste parti. J'attend
Quand cela va-t-il se finir ? C'est ce qui me tue d'attendre...Ne pas avoir d'horaire plus précise...Je pourrai très bien avoir à rester là jusqu’à 9h demain matin. Je n'en ai pas envie. Je m'y obligerai.
Une autre personne est arrivée.
Il s'installe à coté de moi, mais ne parle pas. Je fais de même, je l'ignore.
...
J'ai attendu. Il est parti.
Les autres personnes vont surement continuer à défiler de la sorte, sans pouvoir attendre plus longtemps.
Et moi, j'attend.
C'est calme, il n'y a plus personne. Je me sens moins menacée, je peux reprendre mon souffle à nouveau.

J'attend...Depuis 9 heures. Il est 18h31. Un sacrieur fait des allers-retours. Je crois qu'il veut la même chose que moi, mais n'a pas la patiente d'attendre.
Finalement, c'est plutôt calme.
Le soleil commence à se coucher. Le ciel bleu devient plus sombre. La chaleur se désempare de moi.
J'ouvre mon inventaire, il y a le livre que j'avais mis dans mon sac en cas d'ennui. Le nuage d'ennui étant au dessus de ma tête, je le sors et commence à lire. L'histoire est intéressante. C'est sur Brumen Tinctorias, cet éniripsa des landes de sidimote.
Je le lis, et j'attend.
Le sacri me rejoins à nouveau.
Quelques minutes après, un cra se joint à l'attente.
Il me regarde. Je le regarde. Il me regarde. Je le regarde.
Nous sommes trois. Nous attendons.
Nous faisons la même chose, pour le même but. Mais nous ne nous parlons pas. Car un seul d'entre nous l'auras, les deux autres partiront, bredouilles.
J'attends...
Et vous aussi, vous attendez. Vous attendez de savoir pourquoi j'attends.
Il est 22h35. Le sacrieur est parti. Le cra est toujours là.
Le soleil est couché, il fait bon. Je me suis assiste contre le mur de la gigantesque maison.
J'attend, j'en ai marre. Je continue d'attendre.
Je ferme les yeux.....Je m'endors.
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
Je me réveille. Il fait nuit.
Le vent caresse mon visage. Il n'y a pas de bruit. Je regarde autour de moi, le cra n'est plus là.
Il est 5h.
La maison à été vendu.
J'ai faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Journal] Les Aventures de Mellody   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Journal] Les Aventures de Mellody
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Journal des Aventures de Namikill et Astrea
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» LES AVENTURES DE JACK BURTON...(N2TOYS) 2002
» [BD] Les aventures palpitantes de Skalf le Gnoblar (blabla)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chevaliers de la Table Wonde :: Sujets Fermés :: Archives :: Récits et haut-faits d'armes-
Sauter vers: